Résilience

Résilience vous avez dit ?

Quelques mois viennent de s’écouler depuis notre dernière publication. Mois intenses en immersion ! Mois d’ouverture sur d’autres univers, d’autres paradigmes, d’autres penseurs du monde d’après.

Rendons-nous à l’évidence.

Ce que nous vivons n’est pas une parenthèse.

Nous entrons encore plus dans un monde de tempêtes où il convient de tenir bon la barre, d’être clairs dans ses principes, son éthique, ses convictions. Un monde dans lequel, il sera essentiel de bien distinguer les savoirs des croyances et faire preuve de résilience. Un monde où, sans jeter le bébé avec l’eau du bain, il va falloir être plus que clairvoyants, plus rigoureux sur la méthode, alors que tout se dérobe.

Il y a encore un an, certains projetaient toujours et encore des « double digit growth » sur des secteurs qui se sont depuis effondrés et qui ne reviendront jamais au niveau « d’avant ».

Pourtant, TOUT, dans ce monde de surinformation, TOUT était disponible pour tirer les sonnettes d’alarme et il reste encore beaucoup d’acteurs pour qui, la COVID n’est qu’un épiphénomène que l’on oubliera vite

Avec ce recul qui est le nôtre sur les urgences du quotidien, nous pensons pouvoir encore plus qu’hier faire un bout de chemin pour vous accompagner sur partie ou totalité d’un process ou de l’ensemble de votre organisation vers plus de résilience.

Le monde est sous de multiples contraintes et le sera de manière toujours plus croissante et erratique (énergie, ressources, climat). Les évolutions seront de moins en moins linéaires ; elles seront soudaines et extrêmes.

La reconduction homothétique du budget de l’année n sur l’année n+1.

C’est fini !

Nous possédons les outils de l’excellence décisionnelle et opérationnelle pour réellement les appliquer.

Inviter les partenaires de Tripode Performance, c’est s’engager à prendre un peu de temps pour « disrupter » les programmes avant que la réalité ne les balaye.

Nous inviter, c’est accepter un regard candide et orthogonal.

Tout est là, Hishigawa, Kaisen, …

En premier lieu, sortons du mode « exécution », et remontons aux fondamentaux des éléments constitutifs du plan stratégique. Revenons aux valeurs qui fondent le projet d’entreprise, à sa raison d’être, et ce à l’aune du contexte présent et futur. Pour cela, il existe des outils probablement déjà en place, mais qui méritent un bon toilettage, comme par exemple, le document unique qui dresse le panorama des risques.

Prenons le temps de solliciter toutes les parties prenantes internes et externes, c’est le moment de solliciter « le collectif » pour une remontée massive de toutes les questions qui assaillent toute organisation en ce moment.

Une fois la moisson effectuée, il faut prendre le temps de trier, hiérarchiser et de redessiner le profil de contraintes, et d’envisager les opportunités, constater les forces et les menaces.

Secouons, agitons.

Nous sommes à vos côtés pour apporter rigueur, méthode et air frais !

Share this post

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on print
Share on email

Tripode Performance © All Rights Reserved.